Ran 7

Règles de son phase 2


Ran 7.4 – B –

Ran 7.4 est une pièce plastique composée de 4096 monotypes. Elle a été l’objet d’une expérimentation autour du son, de la vidéo et de la lumière. Une expérience de narration, une expérience d’improvisation.
Nous voulons aller plus loin en faisant naître le son et la lumière de la pièce elle-même; qu’elle ne soit plus support mais source.

Les énoncés :

Énoncés des parties

  • Il y a autant de sons que de monotypes
  • Chaque son traduit les particularités d’un monotype en fonction de ses attributs. Il en est sa « voix », son emprunte sonore.

Énoncé du Tout

  • Les sons varient en fonction de la luminosité et de la température de la pièce plastique.
  • L’ensemble agît sur le particulier en le modulant. Ces modulations affectent l’ensemble qui affectent le particulier etc…

Énoncés d’actions

  • Le son agît sur la lumière
  • La lumière agît sur le son

Énoncés des contrôles

  • Un humain peut contrôler uniquement le son de la pièce
  • Un humain peut contrôler uniquement la lumière de la pièce
  • Deux humains peuvent contrôler le son et la lumière de la pièce simultanément
  • Un programme écrit peut contrôler le son de la pièce
  • Un programme écrit peut contrôler la lumière de la pièce
  • Deux programmes écrits peuvent contrôler le son et la lumière de la pièce
  • Un algorithme peut contrôler le son de la pièce
  • Un algorithme peut contrôler la lumière de la pièce
  • Deux algorithme peuvent contrôler le son et la lumière de la pièce
  • La présence de spectateurs influe sur la pièce par les ressauts d’ombres qu’ils créent
  • La présence de spectateurs influe sur la pièce par le volume sonore qu’il crée
  • La conscience du spectateur de son pouvoir perturbant influe sur son comportement

Conséquences des énoncés
Chaque énoncé entre en conflit avec les autres. Dans telle ou telle configuration va-t-on obtenir « in fine » un équilibre -cyclique ou linéaire, une transition infini -ordonnée ou désordonnée, une montée vers le maximum de son et de lumière simultanément, un son sans lumière, une lumière sans le son, etc… ou un simple « bug »? En cas de crise l’humain va-il intervenir pour réguler ou stopper le processus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.